Nouvelles du temps … Une seconde de plus en 2016

  • FjTA
  • Science
Nouvelles du temps … Une seconde de plus en 2016

L'Observatoire Naval américain a annoncé le 6 Juillet 2016 qu’ une seconde intercalaire sera ajoutée au chronométrage officiel le 31 Décembre 2016. Cela signifie que le jour et l'année auront officiellement une seconde de plus.

Des secondes ont été ajoutées 26 fois depuis 1972. Elles sont insérées à la fin de la journée soit en Juin ou Décembre. La seconde intercalaire sera ajoutée aux horloges du monde à 23 heures, 59 minutes et 59 secondes temps universel coordonné (UTC) le 31 Décembre .

La seconde supplémentaire est ajouté à notre chronométrage officiel principalement pour garder  notre monde de plus en plus électronique en synchronisation. Le plus récent saut d’une seconde  ajoutée était le 30 Juin, 2015, et celle d'avant était de 30 Juin de 2012.

Pourquoi avons-nous besoin d'un saut de seconde? N’est-ce pas la longueur de nos jours fixée par la rotation de la Terre? Les anciens qui ont insisté pour que tous les mouvements du ciel soient  parfaits, uniformes et invariables, beaucoup d'entre nous aujourd'hui supposent que la rotation de la Terre - sur son axe - est parfaitement stable. Nous avons appris, à juste titre, que le soleil, la lune, les étoiles et les planètes défilent sur notre ciel parce que la Terre tourne. Il est donc facile de comprendre pourquoi nous supposons que la rotation de la Terre est précise et sans faille. Pourtant, la rotation de la Terre ne reste pas parfaitement stable.

Au lieu de cela, par rapport aux méthodes de chronométrage modernes tels que les horloges atomiques, la Terre est notoirement un pauvre garde-temps. Non seulement la rotation de la Terre ralentit, mais elle est également soumise à des effets qui peuvent même ne pas être bien prédits, l’influence de l’attraction des planètes du système solaire selon leur position au cours de l’année, Jupiter peut être la principale, mais aussi d’autres champs d’attraction , voire la courbure de l’espace-temps selon la théorie de la Relativité Générale (mais c’est une autre histoire!).

Si vous avez déjà été à la plage, vous serez familier avec la raison principale du ralentissement de  notre planète . Cette raison est les marées océaniques. Les mers soulevées principalement par l'interaction gravitationnelle de la Terre et la lune, crée un ralentissement un peu comme un frein sur une roue en rotation  . Cet effet est petit, en fait très faible. Selon des calculs basés sur le calendrier des événements astronomiques anciens (les éclipses), la rotation de la Terre a ralenti d'environ 0,0015 à 0,002 secondes par jour sur un siècle. La terre aussi subit des effets de marées mais de très  faible ampleur, une dizaine de centimètres environ.

Cela en soi n’est pas beaucoup, et ne suffit pas pour justifier l'ajout d'un «saut » toutes les quelques années, comme cela a été fait depuis 1972. La durée d'une journée est aujourd'hui presque imperceptiblement plus longue que la longueur du même jour l'an dernier. Dans les années 1800, une journée a été définie comme 86.400 secondes. Aujourd'hui, elle est 86,400.002 secondes, à peu près.

L'écart vient en comparant la rotation quotidienne relative de la Terre à des objets astronomiques (qui montrent le ralentissement de notre planète) à une horloge atomique de très haute précision ( précise à environ un milliardième de seconde par jour).

Le temps n’est que relatif comme le disait Albert Einstein, il ne nous appartient pas, il nous traverse à sa guise et si nous ne le sentons pas, il nous laisse des traces . Les astronomes regardent le passé dans les ondes, visibles ou non qui nous parviennent des étoiles  , la Lune a déjà vieilli d’une seconde quand nous la regardons, le Soleil a vieilli de huit minutes quand nous recevons ses rayons, Proxima Centauri n’est qu’à 4,22 années lumière de nous, tout événement qui se passe dans le ciel (ou sur terre) a un délai de transmission.

Maurice Martin

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog